ようこそ – 환영 – Bienvenue

Bienvenue sur ce blog !

Calogero 3 mars 2010

Filed under: Française,Musique — Laure @ 07:00
Tags: , , , , ,

Calogero (Calogero Maurici) est un compositeur, musicien et chanteur français, né le 30 juillet 1971 à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble (Isère). Calogero est bassiste mais il joue également des claviers et de la guitare. Sa formation initiale s’est d’ailleurs faite à l’orgue. Sur son premier album solo il ne joue que les guitares, et sur les trois suivants l’intégralité des basses.

~

~

Avec un style musical pop rock, il dit lui-même : « les mots et les mélodies sont très importants pour moi » Il voue une grande admiration aux Beatles, en particulier Paul McCartney. Ce que j’aime dans ses chansons (et je pense que c’est ce qui fait son charme) ce sont les sauts aiguës \^o^/ qu’il met dans ses refrains notamment.

Infos Wiki

Site officiel

Et voici le chaud et bouillant clip de « En apesanteur » ! Je jure avoir aimé la chanson bien avant d’avoir vu le clip xD

En apesanteur

2002

PAROLES :

J’arrive à me glisser
Juste avant que les portes ne se referment
Elle me dit « quel étage »
Et sa voix me fait quitter la terre ferme
Alors
Les chiffres dansent
Tout se mélange
Je suis en tête-à-tête avec un ange

Oh~ En apesanteur
Oh~ Pourvu que les secondes soient des heures
Oh~ En apesanteur
Oh~ Pourvu qu’on soit les seuls
Dans cet ascenseur

Elle arrange ses cheveux
J’ai le coeur juste au bord des yeux
Et sans la regarder je sens la chaleur
D’un autre langage
Alors
Les yeux rivés
Sur les étages
Pourvu que rien n’arrête le voyage

Oh~ En apesanteur
Oh~ Pourvu que les secondes soient des heures
Oh~ En apesanteur
Oh~ Pourvu qu’on soit les seuls
Dans cet ascenseur
Dans cet ascenseur

J’arrive à me glisser
Juste avant que les portes ne se referment

Oh~

Oh~

Oh~ En apesanteur
Oh~ Pourvu que les secondes soient des heures
Oh~ En apesanteur
Pourvu qu’on soit les seuls
Dans cet ascenseur

~Bis~

~

Ensuite, voici en duo avec Passi (rappeur franco-congolais), « Face à la mer ». Des couplets raps, mais un refrain qui en jette !

Face à la mer

2004

PAROLES :

[Passi]
On ne choisit ni son origine, ni sa couleur de peau
Comme on rêve d’une vie de château, quand on vit le ghetto
Naître l’étau autour du cou comme Cosette pour Hugo
Être en treillis dans le conflit et prier le Très Haut.

Fils du C.O.N.G.O. cette haine j’ai au
M.I.C.R.O. j’ai l’ poids des mots
Sortir d’en bas, rêver de déchirer ce tableau
Fait d’armes, de larmes,
Fait de sang et sanglots.

[Calogero]
Face à la mer
J’aurais dû grandir
Face contre terre
J’aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve

[Passi]
Tous deux la même dalle
Et tous deux déçus

[Calogero]
Je prends mon dernier rêve

[Passi]
La sécheresse sur une terre où on ne cesse de semer
Tristesse dans des yeux qui ne peuvent pleurer
J’ai beaucoup de rêves lointains, je me suis tant rebellé,
J’ai bu beaucoup de baratin et ça m’a trop saoulé.
Dans la vie y a les tapes au fond et les tapes à côté,
Les « t’as pas un euro ? » ou la tape à l’arrachée,
Y a l’Etat, les R.M.istes, les  » t’as qu’à taffer »
Si t’es en bas faut cravacher, t’as qu’à pas lâcher.
T’as pas connu ça toi, l’envie d’empocher les patates,
Être à gauche droite face à la mer loin des galères.
T’as pas connu ça, l’envie de t’en sortir distribuer des patates
Des gauches droites avec un air patibulaire

[Calogero]
Face à la mer
J’aurais dû grandir
Face contre terre
J’aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve

[Passi]
Tous deux la même dalle
Et tous deux déçus

[Calogero]
Je prends mon dernier rêve
Face à la mer
C’est toi qui résistes
Face contre terre
Ton nom sur la liste
de tout ton être
Cité à comparaître

[Passi]
C’est l’histoire de cette plume qui s’étouffe dans le goudron,
d’cette matière grise dont le pays n’a pas fait acquisition,
on se relève, on repart à fond, on vise le Panthéon,
j’en place une à ceux qui en ont, qui rêvent consécration,
la dalle la niak, je l’ai comme mes potes l’ont
on veut toucher le ciel étoilé sans baisser le pantalon.
Trop peu bonnes fées et trop de cendrillons.
Calo-Passi 2.0.0.4. action

[Calogero]
Face à la mer
J’aurais dû grandir
Face contre terre
J’aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve

[Passi]
Tous deux la même dalle
on est tous deux déçus

[Calogero]
Je prends mon dernier rêve

[Passi]
Tous deux la même dalle
on vise tous deux au-dessus

[Calogero]
Je prends mon dernier rêve

[Passi]
On ne choisit ni son origine, ni sa couleur de peau
comme on rêve d’une vie de château, quand on vit le ghetto
naître l’étau autour du cou comme Cosette pour Hugo
être en treillis dans le conflit et prier le Très Haut.
Fils du C.O.N.G.O. cette haine j’ai au
M.I.C.R.O. j’ai l’poids des mots

Face à la mer
On veut tous grandir
Calo-Passi
Trop jeunes pour mourir

~

Et on finit par ma préférée je pense ^^

Si seulement je pouvais lui manquer

2004

PAROLES :

Il suffirait simplement
Qu’il m’appelle / Qu’il m’appelle
D’où vient ma vie / Certainement pas du ciel

Lui raconter mon enfance
Son absence / Tous les jours
Comment briser le silence / Qui l’entoure

Aussi vrai que de loin
Je lui parle / J’apprends tout seul
A faire mes armes
Aussi vrai qu’j’arrête pas / D’y penser
Si seulement / Je pouvais lui manquer

Est-ce qu’il va me faire un signe
Manquer d’amour / N’est pas un crime
J’ai qu’une prière à lui adresser
Si seulement / Je pouvais lui manquer

Je vous dirais simplement
Qu’à part ça / Tout va bien
À part d’un père / Je ne manque de rien
Je vis dans un autre monde
Je m’accroche tous les jours
Je briserai le silence / Qui m’entoure

Aussi vrai que de loin
Je lui parle / J’apprends tout seul
A faire mes armes
Aussi vrai qu’j’arrête pas / D’y penser
Si seulement / Je pouvais lui manquer

Est-ce qu’il va me faire un signe
Manquer d’un père / N’est pas un crime
J’ai qu’une prière à lui adresser
Si seulement / Je pouvais lui manquer

Est-ce qu’il va me faire un signe
Manquer d’un père / N’est pas un crime
J’ai qu’une prière à lui adresser
Si seulement / Je pouvais lui manquer

Sur ce bonne journée à tous 😉

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s