ようこそ – 환영 – Bienvenue

Bienvenue sur ce blog !

Axelle Red – Sensualité – Manhattan Kaboul (avec Renaud) 12 décembre 2009

Filed under: Française,Musique — Laure @ 08:00
Tags: , , , , ,

Aujourd’hui voici 2 chansons d’Axelle Red ! Sa voix est assez spéciale, mais c’est charmant ^^ Elle a de beaux yeux *o* « J’aime  j’aime ses yeux… » Je connais pas beaucoup de chansons d’elle, mais  « Sensualité »  m’est venue en tête récemment, et « Manhattan Kaboul » chantée avec Renaud. Vidéos suivies des paroles = enjoy 😉

Infos Wiki Axelle Red

Site Officiel Axelle Red

C’est pas fini ~ ^^

Paroles :

Jamais je n’aurais pensé…
« Tant besoin de lui »
Je me sens si envoutée
Que ma maman me dit: ralentis
Désir ou amour
Tu le sauras un jour

J’aime j’aime
Tes yeux, j’aime ton odeur
Tous tes gestes en douceur
Lentement dirigés
Sensualité
Oh stop un instant
J’aimerais que ce moment
Fixe pour des tas d’années
Ta sensualité

Il paraît qu’après quelques temps
La passion s’affaiblit
Pas toujours apparemment
Et maman m’avait dit: ralentis
Désir ou amour
Tu le sauras un jour

J’aime j’aime…

Je te demande simplement
Ne fais pas semblant
Je t’aimerai encore
Et encore

Désir ou amour…


Paroles

Petit Portoricain, bien intégré quasiment New-yorkais
Dans mon building tout de verre et d’acier,
Je prends mon job, un rail de coke, un café,

Petite fille Afghane, de l’autre côté de la terre,
Jamais entendu parler de Manhattan,
Mon quotidien c’est la misère et la guerre

Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle

Un 747, s’est explosé dans mes fenêtres,
Mon ciel si bleu est devenu orage,
Lorsque les bombes ont rasé mon village

Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle

So long, adieu mon rêve américain,
Moi, plus jamais esclave des chiens
Vite imposé l’islam des tyrans
Ceux là ont-ils jamais lu le coran ?

Suis redev’nu poussière,
Je s’rai pas maître de l’univers,
Ce pays que j’aimais tellement serait-il
Finalement colosse aux pieds d’argile ?

Les dieux, les religions,
Les guerres de civilisation,
Les armes, les drapeaux, les patries, les nations,
Font toujours de nous de la chair à canon

Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle

Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle.

Publicités
 

One Response to “Axelle Red – Sensualité – Manhattan Kaboul (avec Renaud)”

  1. charlotte Says:

    j’adore ses chansons :p


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s